au pays des sourires de pierres



Difficile de décrire ce qu'on ressent au milieu de ces tours-visages à la lumière du soleil de fin de journée. Et entourée d'une armada de touristes coréens! La sérénité des lieux est troublée par le crépitement des flash. Il faut alors se concentrer sur les vapeurs d'encens qui dansent autour d'un bouddha: Angkor est toujours un lieu de culte. De temple en temple la robe jaune saffran des moines nous le rappelle: elle fait ressortir l'éternité des pierres et de leurs sourires.

Commentaires

Articles les plus consultés