Khonpong Phluk le long de la Tonlé Sap



Le Tonlé Sap a déjà baissé de 8m au moment de cette photo. Les maisons de ce village de pêcheurs sont sur pilotis. La saison sèche découvre une bande de terre qui deviendra une route entre les maisons. L'odeur de poissons séchés est à la limite du supportable selon le souffle du vent. Des cages renferment des crocodiles. D'autres du poisson avec le cochon logé au-dessus: pour nourrir les poissons! Je précise que le porc sera ensuite mangé par ses propriétaires. Cela donne envie de devenir végétarien finalement.
 Les touristes de plus en plus nombreux perturbent la tranquillité de ces villages. il viendra un moment ou les nuisances dépasseront les retombées économiques: les bateaux des pêcheurs servent à promener les étrangers.

Commentaires

Articles les plus consultés

A closer look to Oumumua - A. Chenu

Je vends ces tableaux à moitié prix jusqu'au 17 décembre!