Marie-Laure encore.

Sur " Les idées noires". Le titre n'était pas affiché avec la photo du tableau: chacun y a apporté son interprétation.

Je colore les mots
Tu peins des arabesques
Il regarde, attentif
Elle s’envole, légère
Nous survolons un amas de signaux
Vous dessinez des formes définies
Ils lisent des histoires naturelles
Elles décryptent des années de lumière.

Marie-Laure Bigand

Commentaires

Articles les plus consultés