Quand les mots dialoguent avec les arts.

 Un texte de Marie-Laure Bigand sur "Les musiciennes"

Tape, tape
La musique et les corps à l’unisson.

Frappe, frappe
Le tempo se rythme sous les doigts des musiciens.

Danse, danse
L’abandon en transe intérieure.

Chante, chante
Les voix s’épanouissent et s’harmonisent.

Les notes s’échappent, les frontières s’évanouissent…

Commentaires