Quand les mots dialoguent avec les arts.

 Un texte de Marie-Laure Bigand sur "Les musiciennes"

Tape, tape
La musique et les corps à l’unisson.

Frappe, frappe
Le tempo se rythme sous les doigts des musiciens.

Danse, danse
L’abandon en transe intérieure.

Chante, chante
Les voix s’épanouissent et s’harmonisent.

Les notes s’échappent, les frontières s’évanouissent…

Commentaires

Articles les plus consultés

Délie-plume n°4 proposé par Les mots ma muse - écrivain public

J'ai trouvé mon monstre!