Je vous emmène sur les chemins de gravures avec la calligraphie japonaise : Fune.
J'ai commencé les impressions de cette linogravure au bout de plus de quatre heures de travail avec les calligraphies homme et femme en trois couleurs. 
Il ne me restait plus de rouge et encore moins de courage: donc gris et noir en deux exemplaires seulement. 
Et un beau décalage!

Quelques semaines plus tard, j'ai repris ma plaque.
 J'ai choisi des papiers déjà colorés: affiche de film, papier "lokhta", etc.
 J'ai réalisé deux passages en veillant bien à caler ma feuille. Gravure entre les deux. 
Sang aussi! Il ne faut pas mettre la main face à l'outil!

Fune sur l'affiche de 'Le vent se lève"

Fune sur papier Loktha
Pas facile à prévoir précisément, mais j'adore l'impression sur affiche.
 De plus, le vent allait bien avec le bateau (Fune)

Prochaine expérience: la gravure en peignant à l'acide.

Commentaires

Articles les plus consultés