Vivre libre! Encre et pastel Annick Chenu

Un dessin commencé avant le 13 novembre dont j'ignorais le titre jusqu'à mardi, jour où je l'ai terminé.
Le fond rouge s'est imposé, dans un état second. Je n'ai pas eu de proches touchés mais je suis quand même secouée. D'une manière différente qu'en janvier dernier. La vie est forte et fragile: alors vivons la maintenant, entièrement, aussi libres que possible.

Vivre libre! A.Chenu

Commentaires

Articles les plus consultés

Délie-plume n°4 proposé par Les mots ma muse - écrivain public

J'ai trouvé mon monstre!