Phnom Kuhlen: montagne sacrée d'Angkor

Au coeur de la montagne des lions et un éléphant sculptés dans la pierre forment un décor inattendu après quelques heures de route puis de marche dans la montagne.

Au bas de l'escalier qui monte vers le Bouddha couché, un linga pour les ablutions: on fait couler l'eau sur le linga puis on se rince les pieds sous le déversoir

La rivière savrée aux "mille" lingas sculptés dans son lit!

Paysages cambodgiens



Dans une région plate et soumise à la saison des pluies, la maison sur pilotis est l'architecture la plus adaptée.

Ben Mealea


La plate-forme des danseuses sacrées



Pour avoir une idée du chaos à partir duquel les archéologues travaillent

Banteay Srei




On l'appelle aussi le temple des femmes.
Le grès rose se détache sur la végétation. Le temple est couvert de bas en haut de sculptures d'une grande finesse.

Prasat Kravan




Une surprise que de trouver ces bas-reliefs intacts à l'intérieur d'un monument ne payant pas de mine!


Banteay Samre au Cambodge

Un merveilleux "petit" temple bien conservé que nous découvrons après quelques heures de vélo à travers rizières et villages. Nous l'avons pratiquement pour nous tous seuls. La pierre prend au soleil couchant des teintes dorées



Khonpong Phluk le long de la Tonlé Sap



Le Tonlé Sap a déjà baissé de 8m au moment de cette photo. Les maisons de ce village de pêcheurs sont sur pilotis. La saison sèche découvre une bande de terre qui deviendra une route entre les maisons. L'odeur de poissons séchés est à la limite du supportable selon le souffle du vent. Des cages renferment des crocodiles. D'autres du poisson avec le cochon logé au-dessus: pour nourrir les poissons! Je précise que le porc sera ensuite mangé par ses propriétaires. Cela donne envie de devenir végétarien finalement.
 Les touristes de plus en plus nombreux perturbent la tranquillité de ces villages. il viendra un moment ou les nuisances dépasseront les retombées économiques: les bateaux des pêcheurs servent à promener les étrangers.

Prek Toal sur le Tonlé Sap


Un autre monde: des maisons flottantes arrimées ensemble pour résister aux vagues générées par les bateaux. Un village encore préservé car loin des routes de tourisme; il faut naviguer pendant 1h30 avant de découvrir ce havre de tranquilité.

Apsara 1: encre et pastel d'A. Chenu


Les danseuses de pierres sont tellement vivantes qu'elles ont traversé les océans pour venir se glisser dans mes tableaux. Le rêve continue...

Apsaras



Les apsaras sont les danseuses sacrées. Elles ornent par milliers les murs des temples: des merveilles de grâce et de finesse. Elles m'inspirent déjà.

au pays des sourires de pierres



Difficile de décrire ce qu'on ressent au milieu de ces tours-visages à la lumière du soleil de fin de journée. Et entourée d'une armada de touristes coréens! La sérénité des lieux est troublée par le crépitement des flash. Il faut alors se concentrer sur les vapeurs d'encens qui dansent autour d'un bouddha: Angkor est toujours un lieu de culte. De temple en temple la robe jaune saffran des moines nous le rappelle: elle fait ressortir l'éternité des pierres et de leurs sourires.

Istanbul



Mon séjour à Istanbul début décembre m'a inspiré ces tableaux à partir de la calligraphie arabe: ici la signature d'un sultan.

Elles rivalisent de beauté! Photos d'A. Chenu

Corolle froissée - Annick Chenu Habit rouge - Annick Chenu Présent et futur - Annick Chenu Epanouissement - Annick Chenu ...

Articles les plus consultés